Promouvoir la bientraitance, prévenir la maltraitance

La violence concerne chacun dans ce qui l’affronte à son être et son devenir. Elle implique des formes de peur, de rejet, d’angoisse. Elle peut être collective. La situation de handicap est parfois facilitatrice d’agressivité, de violence, voire de maltraitance. Comment susciter une dynamique de la bientraitance, privilégiée par les instances nationales chargées de l’évaluation des établissements et services ?

OBJECTIFS


  • Prendre en compte les éléments maltraitants liés ou non au handicap

  • Analyser les mécanismes institutionnels favorisant l’émergence de tels comportements

  • Connaître les aspects juridiques

  • Analyser la pratique dans le cadre de la maltraitance-bientraitance, réflexion personnelle

  • Intégrer la bientraitance comme une priorité d’action dans sa pratique professionnelle au quotidien

  • Mettre en place des outils d’évaluation

CONTENU


Aspects descriptifs et législatifs

  • Définitions internationales de la violence, maltraitance, bientraitance
  • Classifications internationales et description des différentes formes de maltraitance
  • Place de l’environnement
  • La maltraitance individuelle
  • La maltraitance en établissement/service
  • Distinction entre la maltraitance active et passive
  • La négligence
  • Les abus

Aspects législatifs et juridiques

  • Lois 2002-2, 2004, 2005-102
  • ANESM/HAS et les Recommandations de Bonnes Pratiques autour de la bientraitance
  • Charte des droits et libertés des personnes accueillies
  • Le secret professionnel
  • La protection, les droits et devoirs des travailleurs sociaux
  • Appréciation de la prestation offerte en termes de réponse aux besoins et à l’ouverture vers l’extérieur
  • Les procédures de signalement

La maltraitance et le handicap

  • Facteurs liés au handicap pouvant accroître les risques d’abus envers les personnes handicapées
  • Eléments médicaux : douleur (grilles d’évaluation), difficultés nutritionnelles, soins (palliatifs)
  • Respect des désirs, de l’autonomie, intimité et pudeur dans l’accompagnement au quotidien - Qualité de vie
  • Projet Personnalisé/Projet de Vie
  • Ecoute, communication et observation
  • Facteurs institutionnels et prévention de la maltraitance, cohérence dans le travail d’accompagnement
  • Limites des professionnels face à des situations difficiles. La contention
  • Usure et notion d’impuissance
  • Relais, pour quoi ? Et comment l’optimiser

Prévention de la maltraitance et promotion de la bientraitance

  • Outils bien traitants de pilotage de l’établissement : travail interdisciplinaire, indicateurs divers, soutien et écoute des professionnels…
  • Appréciation sur les prestations délivrées en termes de réponse aux besoins des personnes
  • Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles ANESM/HAS pour intégrer la bientraitance comme valeur de son travail au quotidien. Le référent bientraitant
  • Mesure de la satisfaction des prestations par les personnes et leurs proches (Conseil de la Vie Sociale, questionnaires adaptés)

Etude de cas concrets

Stage intra
Coût :

1050

 

€/jour


Durée :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer