Approche de la mort

Accompagner des enfants, adolescents, adultes porteurs de handicap sévère, c’est être confronté à leurs joies, à leurs progrès, mais aussi à leurs souffrances, leurs angoisses, leurs régressions et parfois à leur décès. A chaque fois, c’est une expérience unique pour le professionnel et le parent.

OBJECTIFS


*Faire que mourir devienne un acte de vie

*Connaître les composantes d’un accompagnement de fin de vie

*Comprendre le besoin de soutien des équipes

*Savoir soutenir les personnes endeuillées

CONTENU


L’accompagnement de fin de vie en établissement

  • Des moments riches et authentiques. Replacer la mort dans un processus de vie, considérer la personne vivante jusqu’au dernier instant, pouvoir créer un espace et un lieu pour se dire au revoir. Les besoins de la personne en fin de vie
  • La douleur et le handicap
  • Les différentes actions de l’équipe soignante intervenante
  • Particularités du soin des personnes polyhandicapées
  • Après le décès : les premiers gestes des soignants (soins à la personne, durée du séjour du corps, transport, désinfection des locaux), aspects religieux, cadre légal

Les soins palliatifs

  • Décret n°2006-122 « Art.D.311-38 : Lorsqu’un projet général de soins est prévu pour l’application du projet d’établissement… il définit l’ensemble des mesures propres à assurer les soins palliatifs que l’état des personnes accueillies requiert, y compris les plans de formation spécifique des personnels. Le projet d’établissement comporte alors les actions de coopération nécessaires à la réalisation du volet relatif aux soins palliatifs, le cas échéant dans le cadre des réseaux sociaux ou médico-sociaux… »
  • Définitions. Directives anticipées. Personne de confiance. Loi Léonetti 2005-2015
  • La notion de soins palliatifs. Leur mise en place
  • La douleur
  • Le soutien des personnels
  • Articulations entre les Unités de soins palliatifs et les Structures médico-sociales

La mort

  • La mort, sujet tabou et indésirable ?
  • La mort où ? à domicile, à l’hôpital, en institution ?
  • Les représentations de la mort, l’agonie
  • Les rites funéraires (hier et aujourd’hui, selon les religions, leurs fonctions)

Le soutien aux professionnels. Le vécu des équipes soignantes

  • Savoir écouter les angoisses
  • Les limites de l’accompagnement d’une personne en fin de vie. L’épuisement
  • Le nécessaire travail de deuil, la souffrance

L’écoute et le soutien de la famille et des proches L’attente de la personne, des proches : besoins Communication et soutien de la famille

Les mécanismes psychiques du deuil

  • Définition du travail de deuil. Notions d’attachement et de séparation. Elaboration psychique du deuil. Place des rites
  • Les différentes étapes du travail de deuil chez l’adulte, deuils compliqués, deuils pathologiques
  • La conception de la mort et le travail de deuil chez les personnes handicapées (représentations selon l’âge, les besoins, les mécanismes de défense, les besoins des proches et des soignants…)
  • Les professionnels et le deuil (sentiments, besoins, burn out…). Comment faire face à sa propre peine ? Réflexion de l’équipe
  • Les groupes de parole. Le rôle du psychologue
Stage intra
Coût :

1050

 

€/jour


Durée :
Stage inter
Coût :  

420

 
Dates :  

22 et 23 novembre 2018, Besançon

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer