Techniques Pédagogiques

Nos formateurs et formatrices sont des professionnel·les de terrain, disposant d’une expertise et d’un savoir théorique issu de leur formation initiale et continue et mis en lumière par des techniques pédagogiques innovantes et adaptées. Des clés appréciées lors des formations AIR qui permettent d’adapter la formation aux professionnel·les. Panorama non exhaustif des techniques utilisées par nos formateurs et formatrices.

Les formations internes sont essentielles au bon fonctionnement d’un organisme de formation, surtout pour des formateurs et formatrices qui forment partout en France et à l’étranger. C’est le cas de AIR qui assure la formation continue de l’équipe de formation en partageant régulièrement des articles, des évolutions et des avancées sur le handicap et le vieillissement. Des techniques pédagogiques sont régulièrement rappelées aux formateurs et formatrices afin de leur fournir des clés et des idées d’animations concrètes.

Au début d’une formation, l’expert·e qui vient dispenser la formation ne connaît pas son groupe. Il est nécessaire de questionner les stagiaires afin d’adapter sa formation aux enjeux. C’est le cas des formateurs AIR qui utilisent des techniques au début d’une formation pour évaluer et diagnostiquer les besoins du groupe.

Amener les stagiaires à se positionner sur leurs pratiques

  • le tour de table : présentation, évaluation de ses besoins en formation.
  • l’autodiagnostic : le formateur ou la formatrice amène le ou la stagiaire à examiner sa pratique professionnelle et son rôle dans la structure.
  • la discussion : les stagiaires échangent des points de vue, des informations, des expériences entre eux et avec le formateur, soit en petits groupes, soit en collectif.
  • l’enquête : si les stagiaires ne parviennent pas à faire leur autodiagnostic, il peut être nécessaire de les amener à découvrir ou observer une réalité par le biais d’exemples concrets.
  • l’écriture d’un texte : une synthèse, un commentaire, une analyse comparative, un développement par exemple.

Apprendre avec des méthodes qui ont fait leurs preuves

Des méthodes dites classiques permettent d’aborder des concepts et des connaissances empiriques, nécessaires à chaque formation. C’est le cas des formateurs et formatrices AIR qui dispensent un savoir théorique pointu et exigeant.

  • l’exposé / la conférence : sur un sujet spécifique.
  • la démonstration : le formateur présente une opération ou un processus spécifique. Le stagiaire observe.
  • l’expérimentation : le stagiaire effectue une activité en suivant les consignes du formateur. L’analyse des résultats permettra de tirer lui-même les conclusions.

Apprendre avec des méthodes originales

Que la méthode soit ludique, symbolique ou mise en perspective, les manières originales de dispenser un savoir permettent de compléter les apprentissages. Le contenu doit parfois être adapté à la méthode, c’est le rôle du formateur ou de la formatrice. Avec le panel de méthodes possibles, la formation se transforme en un moment réflexif, intéressant pour analyser et changer éventuellement ses pratiques. C’est le cas des méthodes proposées ci-après :

  • l’exercice : proposés sous forme variées, les exercices permettent d’explorer un sujet de manière originale et diverse.
  • l’étude de cas : si possible réelle, liée à l’établissement ou à une situation probable.
  • le débat : soit sous forme d’un jeu de rôle, soit sous forme d’un échange formel, le débat doit bien être encadré par le formateur afin que les opinions soient respectées après avoir été énoncées.
  • la simulation : un jeu de rôle, un jeu d’entreprise (on exerce la fonction de…), une situation réelle avec des actions requises.
  • le multimedia : textes, images, vidéos, graphiques…
  • le blending learning : formation en ligne, exercices, formation en présentiel, vidéos, questions/réponses…

Analyser ses pratiques et se projeter dans sa pratique future

Lors de la formation, les stagiaires sont enthousiastes à l’idée d’appliquer les gestes et les apprentissages. C’est le signe que le formateur ou la formatrice a su transmettre des connaissances. Mais il est souvent moins facile d’appliquer ces méthodes. Le formateur ou la formatrice peut proposer des techniques de mise en application immédiate afin de faire ce premier pas après la formation pour une mise en œuvre facilitée.

  • l’entraînement : les stagiaires pratiquent une activité qui les projette dans leur pratique future. C’est le cas d’une action qu’ils vont devoir réaliser à l’avenir, d’un protocole à mettre en place et donc à tester, etc.
  • le projet : échéances, planning, actions, intervenant·es…
  • la construction d’outils : des outils, des procédés, des protocoles, des pilotes…
  • le conseil mutuel : les professionnels s’aident ici mutuellement à analyser leurs pratiques.

Vous le voyez, il existe une multitude de techniques pédagogiques. Il en existe bien d’autres qui peuvent être agrémentées, associées à d’autres et que vous pouvez expérimenter en formation.

A très bientôt pour tester ces techniques lors de nos formations AIR !


Sources :


Crédits :

Rédaction : Lucille Blondé
Relecture : Aurore Pernin

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer