Jeudi 12 septembre 2019
Espace Grammont (à Besançon – 25) de 9h à 17h

Penser la conception universelle dans nos pratiques

Depuis de nombreuses années l’accompagnement des personnes en situation de Handicap fait l’objet de nombreux travaux, notamment sur les aspects neuro-développementaux, médicaux, cognitifs – et plus récemment en France sur les aspects psychosociaux.

Ce colloque a pour objectif d’approfondir comment le concept de Conception Universelle peut être décliné au quotidien lors de l’accompagnement de personnes en situation de handicap par les professionnels du handicap, associations et personnes accompagnantes.

« … On entend par « conception universelle » la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessité ni adaptation ni conception spéciale… »

Article 2 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU.

« … La notion de conception universelle contribue à une conception davantage axée sur l’usager en suivant une démarche globale et en cherchant à satisfaire les besoins des personnes de tous âges, tailles et capacités, quelles que soient les situations nouvelles qu’elles pourront être amenées à connaître au cours de leur vie… »

Conseil de l’Europe, Résolution ResAP (2001).
  • Seront rappelés l’historique des conceptions de l’accompagnement des personnes en situation de Handicap, notamment le concept de situation du handicap qui sous-tend les pratiques médico-sociales actuelles, pour aborder les études critiques qui se sont développées ces dernières années sur le regard porté sur le handicap et la normalité, et leurs conséquences notamment en termes d’intégration.
  • Seront évoquées l’efficience des prestations offertes en termes de citoyenneté et d’accessibilité au quotidien, d’habitat inclusif, ou encore d’évaluation du respect de la Convention des Nations Unies dans les pratiques professionnelles françaises – ainsi que les réponses stratégiques politiques quant à la mise en place de la conception universelle dans la société française. (« Article 19 : Autonomie de vie et inclusion dans la société » de la Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU 2006 – « Article 459 … la personne protégée prend seule les décisions relatives à sa personne dans la mesure où son état le permet. » de la Loi 2007-308 portant réforme de la protection juridique des majeurs).
  • Il sera envisagé le développement des compétences d’intégration / inclusion sociale permettant l’adaptation à autrui et au contexte de vie – à partir, d’une part, de l’étude des capacités de cognition sociale (développement normal et spécifique selon le handicap), et d’autre part, des facteurs de plasticité sociale (qualité des stimulations sociales offertes) – Pour ces aspects théoriques et ses applications, serons réunis lors d’une table ronde divers universitaires.
  • Seront également rapportées plusieurs situations concrètes d’habitat inclusif, de parcours de vie dans et hors institutions par des personnes ayant des handicaps divers – dans une optique de réflexion sur la méthodologie de définition des besoins de la personne en situation de handicap, notamment en termes de besoins de socialisation encore souvent peu explorés par les professionnels.

Ce colloque a pour objectif de voir comment ce concept peut être décliné au quotidien lors de l’accompagnement de personnes en situation de handicap.

Prix : 60€ la journée ; 30€ la demi-journée ; 15€ le repas.

Découvrez le programme détaillé

Inscrivez-vous !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer