Intervenir à Domicile, la Citoyenneté au coeur de l'Accompagnement

La Convention des Nations Unies de décembre 2006 relative aux Droits des Personnes Handicapées, les Stratégies européennes, les Lois Françaises 2002-2 et 2005-102 prônent l’égalité des droits de tous les citoyens, leur pleine participation, notamment leur accessibilité à une vie dans la société. Aussi les équipes médico-sociales sont amenées à intervenir au domicile des personnes en situation de handicap, pour aider à la construction d’un espace social et pour une coordination des prestations. Permettre à des adultes porteurs de handicap de vivre dans un environnement social, comme tout citoyen, nécessite de la part des professionnels de leur offrir un étayage très large et permanent. Il s’agit de mettre en œuvre les préconisations de la CNSA qui insiste sur : « - un axe relationnel : comportement, prise de recul, limites du rôle de l’aidant - un axe médico-technique ou éducatif sur les pathologies, la dépendance, les formes de handicap, la compréhension de ses effets, les bons gestes et les bonnes pratiques - un axe technique sur l’adaptation de l’environnement : aménagement du logement, ergothérapie, ergonomie, domotique... »

OBJECTIFS


  • Acquérir une connaissance de base des différents handicaps et pathologies rencontrés
  • Savoir adapter les gestes quotidiens à la sécurité, au confort, au bien être, à la dimension éducative et relationnelle
  • Bien connaître les implications du travail à domicile : apports, responsabilités, limites et risques
  • Avoir conscience de faire partie d’un réseau, savoir y faire appel et travailler en coordination
  • S’adapter aux évolutions des personnes accompagnées, notamment en lien avec la maladie, le vieillissement

CONTENU


Définir les objectifs de l’accompagnement :

  • Les besoins des usagers : physiologiques, sécuritaires, identitaires, communautaires, de réalisation de soi. L’isolement affectif
  • Les valeurs des professionnels autour de la dépendance de la Qualité de vie : respecter les choix (autodétermination), aider sans assister, encourager et mobiliser les capacités préservées pour la gestion du quotidien, rôles sociaux
  • Le réseau autour de la personne : aidants familiaux, auxiliaires de vie, environnement

Le rôle de l’aidant :

  • Législation. Responsabilités et limites professionnelles
  • La relation affective, l’attachement, la juste distance
  • La communication
  • L’engagement, le stress, le syndrome d’épuisement des professionnels. Analyse des pratiques
  • Les risques de Maltraitance - Recommandations de bonnes pratiques professionnelles ANESM / HAS. La Bientraitance
  • Protocoles
  • L’accompagnement en fin de vie et le soutien à la famille
  • Outil d’évaluation de la prestation

Connaissances de base des différentes problématiques présentées par les personnes accompagnées

Le concept de handicap :

  • Les handicaps sensoriels, moteurs, intellectuels et la dépendance au quotidien
  • Les handicaps psychiques et sociaux, particularités de leur accompagnement
  • Les crises d’épilepsie : les connaître, savoir réagir

La Personne en perte d’autonomie :

  • Caractéristiques physiques et psychiques du vieillissement selon les pathologies neurologiques dégénératives
  • Maladie d’Alzheimer : troubles cognitifs, psychologiques et comportementaux. Leur retentissement sur la vie quotidienne et sur l’autonomie
  • Rythme de vie, centres d’intérêt
  • Vieillissement des personnes déficientes mentales

Les troubles du comportement :

  • Les repérer. Agressivité, colère, angoisse, pleurs, bizarreries, hyperactivité - Particularités selon l’âge
  • En déterminer l’origine pour une prévention et un traitement
  • Leurs enjeux sociaux
  • Perception du trouble du comportement et principes d’accompagnement
  • Les risques de maltraitance
  • La sécurité du professionnel

Les gestes au quotidien :

  • Repas : installation, les bons gestes pour nourrir et hydrater, textures et quantités adaptées
  • Toilette : hygiène, protocoles, respect de l’intimité, dimension esthétique
  • Confort, bien-être : savoir interpréter les signes (douleur, faim, soif, fatigue…), respecter les rythmes de sommeil
  • Les problèmes médicaux, la prise de médicaments
  • Assurer la sécurité des personnes : prévention des chutes (déséquilibre, cécité), alarmes, contrôle des dangers

L’accompagnement, quelles nécessités pour le professionnel :

  • Quelle communication selon la personne accompagnée
  • L’adaptation du professionnel au domicile de la personne
  • Principes fondamentaux de mobilisation prenant en compte les risques encourus par le personnel et la sécurité des usagers, savoir faire avec les raideurs musculaires, les aides techniques
  • Les gestes de premiers secours
  • Les relations avec les familles

Le travail en équipe :

  • La richesse de l’intervention multidisciplinaire. Le secret professionnel partagé
  • La continuité de la prestation. Les transmissions
  • L’évaluation des prestations. La satisfaction des usagers
  • Les réseaux complémentaires, l’espace social (partenaires sociaux : mairie, tissu associatif)

Le travail de deuil des professionnels :

Quel soutien mettre en place ?

PRÉREQUIS : Cette formation s'adresse à tout salarié d'un établissement/d'un service médico-social. Aucune connaissance spécifique n’est demandée sur les thèmes abordés.

MOYENS TECHNIQUES : une salle de formation, un vidéo projecteur, un ordinateur portable, un paper board

METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES : A.I.R. déroule cette formation en échangeant, de façon permanente, avec les stagiaires et en adaptant ses supports visuels et ses exercices aux attentes des stagiaires (Exercices relatifs à la compréhension des présentations- Echanges et travaux de groupes- Etude de cas sur des situations vécues - Apports théoriques et références bibliographiques)

EVALUATION : tour de table « que connaissez-vous sur … » en début de formation. Questionnaire d’évaluation de la formation au regard des objectifs définis du programme

ANIMATION – ENCADREMENT : formateur A.I.R. possédant une expérience en établissement médico social et social et des compétences pédagogiques.

SANCTION : Attestation en fin de stage

STAGE INTRA
Coût Pédagogique : 1060 €/jour
Durée : 2 jours

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer