Diagnostic, évaluation médico-sociale et plan d’intervention

OBJECTIFS


  • Savoir ce que constituent un diagnostic, une évaluation médico-sociale, et qui les réalise.
  • Maîtriser un test de développement généraliste pour les enfants et jeunes porteurs de T.N.D. par les professionnels éducatifs, test choisi par l’établissement après proposition du candidat.
  • Savoir réaliser un diagnostic et une évaluation médico-sociale plus spécifique pour un enfant porteur de T.S.A. / T.E.D, selon son domaine de compétence.
  • Savoir utiliser un test spécifique à l’autisme pour réaliser le plan d’intervention au plus près des besoins, choisi par l’établissement après proposition du candidat.
  • Tenir compte des évaluations réalisées et du diagnostic établi pour comprendre le développement de l’enfant et proposer un plan d’intervention.
  • Se fonder sur le choix de la famille et donc savoir comment travailler avec la famille à chacune des étapes (diagnostic / évaluation médico-sociale / plan d’intervention).

CONTENU


La démarche évaluative

  • Les objectifs de l’évaluation
    • L’évaluation pour une intervention (réflexion sur une cotation mettant en évidence les émergences du jeune)
  • Les divers types d’évaluation :
    • Neurologique : diagnostic étiologique
    • Médicale : différentes atteintes organiques - profils spécifiques liés à un syndrome génétique
    • Développementale : évaluation des compétences fonctionnelles en situation réelle de vie au quotidien, à disposition des équipes éducatives - Proposition d’utiliser la Grille de développement du logiciel AIRMES (soulignant les émergences fines de l’enfant dans les huit domaines de développement : sensoriel, motricité, psychomotricité, indépendance au quotidien autonomie pratique, développement affectif, relations sociales, communication verbale et non verbale, développement cognitif) - en lien avec la construction du Projet Personnalisé
    • Cognitive : Bilan neuropsychologique explorant les capacités mnésiques, attentionnelles, les capacités intellectuelles, les fonctions exécutives (flexibilité mentale, raisonnement…), les canaux à privilégier (vue, audition, kinesthésie…), les précurseurs de la communication… - Nombreux tests disponibles à choisir selon les besoins de l’IME / SESSAD
    • Cognition sociale : émotions, empathie, jugement
    • Scolaire : connaissances
    • Paramédicales : Orthophonique, Ergothérapique, Kinésithérapique, de Psychomotricité, Orthoptique, Diététique...
  • Spécificités des évaluations chez les jeunes porteurs de T.S.A. / T. E. D.
    • Pathologie autistique : tests recommandés par la HAS : CARS-T, ADOS, ADI
    • Profil sensoriel de la personne T.S.A.
    • Bilan Développemental de G. Laxer : évaluation du niveau de développement d’un jeune en situation de handicap, analyser les informations fournies par les profils / graphiques de l’usager, préparer le Projet Educatif Individualisé dans le cadre du parcours de vie
    • Evaluation fonctionnelle d’un trouble du comportement : Fiches de comportement

Méthodologie de définition d’un Plan d’intervention

  • Les besoins de la personne :
    1- Bien-être physique, mental et social - besoins fondamentaux - « qualité de vie première » : besoins physiologiques, actes de la vie quotidienne, santé/médical, sécurité physique et psychique (appartenance)
    2- Participation sociale
    3- Croissance, compétence (s’épanouir)
  • Mise en évidence et recueil des souhaits et attentes du jeune et de ses proches - outils de référence
  • Evaluations réalisées par les professionnels :
    • Par les instances étatiques : MDPH, Justice…
    • Schéma N.Nader faisant le lien entre les différentes évaluations, au service du Projet Personnalisé :
      • Habiletés fonctionnelles (niveau intermédiaire)
      • Examens psychologues, paramédicaux… (microfonctionnement)
      • Pathologie diagnostic et ses conséquence, plasticité cérébrale (macrofonctionnement)
    • Environnement : apports positifs et négatifs
  • Description d’une situation / habitudes de vie : développement, besoins, souhaits, attentes. Passer du besoin à des objectifs : pluralité des objectifs (degré d’importance, récurrence du besoin, indice de priorité) – différencier les besoins du jeune des besoins de la structure d’accompagnement
  • Définition des adaptations nécessaires : Projet Personnalisé de Compensation (MDPH), Projet Personnalisé (ESMS) / Besoins
  • La réalisation du Projet Personnalisé :
    • Le jeune : travailler à partir de ce qui est observé de positif + lui faire faire des apprentissages
    • Professionnels : activités (objectifs en réponse à des besoins, indicateurs, suivi d’objectifs, évaluation…)
    • Environnement : création de conditions / occasions de faire des apprentissages (spontanés ou ciblés)
  • Articuler les besoins individuels (= les PP) et les besoins collectifs dans l’Etablissement / Service (groupes homogènes…)
  • Compatibilité des évaluations réalisées avec le matériel évaluatif en cours : CIM, CIF, GEVA, Serafin-PH…

Créer et faire vivre un réel partenariat parents-professionnels

  • Ecouter les observations des parents au moment de l’établissement du diagnostic du handicap de leur enfant
    Etre sensibilisé au traumatisme vécu par les parents par l’annonce du handicap de leur enfant, à leur cheminement psychique
    Outils de base pour la considération de l’autre : savoir écouter, empathie, positionnement du professionnel, approche de C. Rogers
  • Accordage des objectifs de l’équipe et des parents
    Place de l’évaluation. Analyser les dissonances
  • La personne accompagnée actrice de son Projet : Recommandation de bonnes pratiques professionnelles
    Bientraitance. L’autodétermination des familles
    Prendre en compte l’environnement de l’enfant / l’adolescent, le rendre compétent
    Cadre législatif du développement d’une véritable coopération familles / école
    Respect des règles déontologiques. Secret professionnel. Les écrits

PRÉREQUIS : Cette formation s'adresse à tout salarié d'un établissement/d'un service médico-social. Aucune connaissance spécifique n’est demandée sur les thèmes abordés.

MOYENS TECHNIQUES : une salle de formation, un vidéo projecteur, un ordinateur portable, un paper board

METHODE ET MOYENS PEDAGOGIQUES : A.I.R. déroule cette formation en échangeant, de façon permanente, avec les stagiaires et en adaptant ses supports visuels et ses exercices aux attentes des stagiaires (Exercices relatifs à la compréhension des présentations- Echanges et travaux de groupes- Etude de cas sur des situations vécues - Apports théoriques et références bibliographiques)

EVALUATION : tour de table « que connaissez-vous sur … » en début de formation. Questionnaire d’évaluation de la formation au regard des objectifs définis du programme

ANIMATION – ENCADREMENT : formateur A.I.R. possédant une expérience en établissement médico social et social et des compétences pédagogiques.

SANCTION : Attestation en fin de stage

STAGE INTRA
Coût Pédagogique : 1060 €/jour
Durée : 4 jours

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer